Home

Concurrençant Bobby Lapointe, après quelques décennies, c’est dans les boues parfumées de Marennes et de ma reine, entre les genoux fléchis de Meschers et de sa tendre chair myticole que les arpenteurs se sont évanouïs parmi les boues sacrificielles de la remise en formes.

Ce pluriel (formes) n’est pas vraiment singulier, ni fortuit,, concernant cette escapade…

-par AK Pô

11/05/2013

Pour poster un commentaire vous devez être un utilisateur identifié. (Se connecter à Wordpress)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s