Home

Quelques heures passées dans ce petit patelin plein de surprises, encore vivant (mais de moins en moins pour celui qui y passe d’une année sur l’autre et constate le manque de fréquentation et la fermeture inéluctable des commerces mis, selon certains, en vente à des prix exorbitants pour le lieu.)

Il n’empêche qu’un certain charme suranné se dégage encore, un parfum de dame en noir, un lieu de villégiature en train de devenir un cimetière.

Sadness.

AK Pô

16 06 2013

Pour poster un commentaire vous devez être un utilisateur identifié. (Se connecter à Wordpress)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s